Mayenne

Rentrée. Le Genest Saint Isle "significatif d'un état d'esprit"

03 septembre 2018 à 18h09 Par Coralie Juret
Emmanuel Macron a passé une partie de la journée au collège Jules Renard hier à Laval
Crédit photo : CJ

Une partie du gouvernement a aussi fait sa rentrée en Mayenne aujourd'hui. Le Ministre de l'Education a eu une pensée pour l'école Albert Jacquard ravagée par une coulée de boue début juin.

C'était une rentrée en musique pour le président Macron qui s'est prêté aux questions du portrait chinois préparé par des élèves de 6e du collège Jules Renard de Laval, tout en éludant les questions des journalistes sur la composition de son gouvernement entre autres.

"Le sujet" d'aujourd'hui, "c'est la rentrée" rappelle son ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer aux côtés de sa collègue Sophie Cluzel, au sortir d'une visite de l' "internat de la réussite", l'un des deux seuls en Mayenne, et avant de rencontrer une classe ULIS, des élèves en situation de handicap. 


Le Ministre de l'Education échange avec des collégiens de Jules Renard à Laval lundi 3 septembre | CJ

Relancer l'internat

Plan internat, dédoublement des classes de CP et CE1 en Réseau d'éducation prioritaire (REP), évaluation des élèves, rénovation du lycée, le Ministre fait le tour des nouveautés de cette année scolaire. Mais pourquoi en Mayenne au fait ?
"Nous voulons être chaque année dans un lieu de France différent et significatif de cette France qui progresse" répond le Ministre, avant de citer l'élan qui a permis la réouverture de l'école ravagée par une coulée de boue au Genest Saint Isle.

Le Président et ses ministres de l'Education et du Handicap ont aussi visité le tout nouvel internat de 44 places, l'un deux seuls "internats de la réussite" en Mayenne explique le Recteur William Marois. L'internat, une formule que le Président Macron et Jean-Michel Blanquer veulent relancer en collèges et lycées dans les années qui viennent. Le Ministre de l'Education Nationale dévoilera dans peu de temps un "grand plan internat".

Travert en sud-Mayenne

Le ministre de l'Agriculture lui était dans le sud du département. Stéphane Travers a vanté les mérites de la fromagerie Vaubernier à Martigné sur Mayenne, qui entretient d'excellentes relations avec ses producteurs, un "exemple à suivre" pour les industriels français. À Ruillé-Froid-Fonds c'est ensuite l'éleveur Sylvain Rousselet qui a reçu le ministre pour présenter le projet de filière courte en viande bovine ECLA53.